Quelques décisions prévues au Conseil d’Arrondissement du Sud-Ouest du mardi 3 septembre 2013, 19h.

de Sophie Thiébaut, conseillère d’arrondissement, district de Saint-Henri, Petite-Bourgogne, Griffintown et Pointe-Saint-Charles

 

Si vous souhaitez poser une question ou faire un commentaire à vos éluEs municipaux, inscriptions à partir de 18h15 au 815 Bel Air, 2e étage.

 

 

Urbanisme :

– Organisation d’une charrette en urbanisme, un exercice de réflexion avec des étudiants de l’université Mc Gill sur le potentiel de développement de la Place Saint-Henri (20.08). Du 6 au 9 septembre prochain. Il s’agit du 2e exercice de ce type organisé par l’administration de Benoit Dorais (le précédent étant le Village Turcot plus à l’ouest dans Saint-Henri). Après avoir souvent décrié les manques en termes de planification et l’usage trop régulier de modifications à la réglementation « à la pièce », on ne peut qu’applaudir ce genre d’initiative. Les 1 500$ qui constitueront la bourse aux finalistes sont issus des surplus de l’arrondissement.

– Dérogations considérées de faible importance demandées pour un usage « soins personnels » dans un local d’au plus 100 m2 au 210 rue Dominion à côté de la Stelco (Petite-Bourgogne) et pour un café terrasse rattaché au restaurant au coin de la rue Rufus Rockhead (actuellement « Sésame ») dans la cour avant du 141A avenue Atwater. Cette dérogation est limitée à 32 places et à une superficie maximale de 45m2.

 La décision est inscrite en 40.01 et 40.02 et les personnes qui auraient à s’exprimer sur ces sujets peuvent le faire en début de Conseil en 10.09 et 10.10.

3 espaces de parc clairement protégés dans Pointe-Saint-Charles (dossier susceptible d’être ajouté). Après des années de revendication portée par le milieu communautaire et des citoyenNEs ayant pris soin de zones laissés en friche, le conseil mandatera officiellement un service de la ville centre pour verser dans le domaine publique ces 3 espaces jusqu’ici dans le domaine municipal privé (terrains possiblement à vendre). Il s’agit du jardin Sébastopol (sur la rue du même nom), le jardin des citoyenNEs (Knox coin Hibernia au bord de la voie ferrée) et le jardin de la liberté (au bout de la rue Island juste avant le canal de Lachine). C’est une très belle décision, un engagement qui était également porté par Projet Montréal en 2009.

 

 

Projets particuliers d’urbanisme (PPCMOI) qui dérogent à la réglementation. Il s’agit de projets qui ne sont pas de pleins droits. L’arrondissement peut ne pas les accepter, négocier des contreparties ou même arrêter la validation en cours d’adoption qui s’étale minimalement sur 3 mois (3 conseils).

– 3 énormes panneaux publicitaires qui en remplaceraient 20 déjà existants (40.03, 40.04, 40.05). Le gestionnaire propose en contre partie l’utilisation ponctuelle pour des communications de l’arrondissement ainsi qu’une somme de 45 000 à 60 000$ annuel sur 10 ans. Je m’interroge beaucoup sur le réel avantage de ce changement : les panneaux étant beaucoup plus agressifs que ceux implantés actuellement. Première adoption sur 3. Consultation publique à venir.

– Autorisation de l’usage « débit de boisson » en lien avec le « projet Paradoxe » (entreprise d’insertion enseignant la sonorisation de spectacles) qui s’installe à l’ancienne église Notre Dame du Perpétuel Secours (Côte-Saint-Paul). Cet usage ne serait autorisé que dans la pièce où seront présentés les spectacles ou expositions (40.06). Première adoption sur 3. Consultation publique à venir.

– Modification de la réglementation qui permettait (sur autorisation du Conseil) d’afficher l’existence de projets immobiliers au-delà des limites de l’implantation du dit projet (40.07). Deuxième adoption sur 3. Je suis très heureuse de cette décision et considère y avoir contribué. En effet, j’ai souvent dénoncé la prolifération de ces affiches contribuant à la pollution visuelle de notre environnement et j’ai bien souvent voté « contre », en conseil, les autorisations d’affichage hors site.

– Démolition d’un bâtiment incendié et construction d’un nouvel édifice de 3 étages pour 7 logements maximum au coin Laprairie et Augustin Cantin, Pointe-Saint-Charles (40.08). Deuxième adoption sur 3. Le nord de Pointe-Saint-Charles se « résidentialise » petit à petit. Il serait tellement nécessaire de développer une vision d’ensemble notamment en lien avec les besoins en espaces verts et l’augmentation de la circulation prévisible sur St Patrick.

– Projet « Le portage », rues Saint-Martin-William et Richmond (Griffintown). Le processus de projet particulier avait déjà été validé. Il recommence parce que le promoteur désire revoir la disposition des différents types de logement (40.09). Sur le même site, la deuxième partie du projet porté par le promoteur Samcon n’est pas modifiée et sera validée en PIIA (plans, implantation au sol et aspect architectural) en 40.29.

– Concordance des réglementations d’arrondissement avec le plan d’urbanisme (régit par la ville centre) suite à l’adoption du PPU (Programme Particulier d’Urbanisme) Griffintown qui vient aussi remplacer l’ancien PPU Peel-Wellington (40.10).

 

 

Approbation de plans (implantation et intégration architecturale, PIIA) :

 

Nouvelles constructions résidentielles :

1109-1115 rue Laprairie, coin Grand Trunk, Pointe-Saint-Charles (40.21). Bâtiment de 3 étages avec mezzanine, 4 logements (2 4et demi et 2 3et demi), 3 stationnements.

7171 rue Hamilton, Emard (40.27). Une maison d’une seule chambre à coucher sur un lot très profond. Le projet a le mérite de s’inspirer des constructions similaires particulières sur la rue (au détriment d’une utilisation maximale de l’espace comme on le voit souvent actuellement dans Saint-Henri, Pointe-Saint-Charles ou Griffintown).

1705 William, Griffintown (40.29). Ce site présente la particularité d’avoir 2 promoteurs. L’un (« Le portage ») est actuellement en réajustement dans le cadre d’un projet particulier (PPCMOI) tandis que l’autre finalise ici sa dernière phase d’adoption.

La partie Est du site, sur 75% du terrain est un bâtiment de 22 mètres de haut (7 étages) et de 110 logements. Le rez-de-chaussée sur William est réservé pour un usage commercial. 63 cases de stationnement sur 2 niveaux de sous-sol. 25% des logements sont de 2 chambres à coucher. On dénombre 11 logements de 3 chambres et 10 maisonnettes. Cela signifie quenviron 60 logements ne sont que d’une seule chambre ou des studios. C’est ce qui a été négocié dans le cadre du projet particulier validé antérieurement dans ce secteur considéré « pour les familles » du PPU Griffintown.

3828 rue Saint-Patrick, coin De la Vérendrye prolongé (40.31). Construction d’un bâtiment commercial pour bureaux administratifs et locaux techniques.

4751 rue Saint-Ambroise, Saint-Henri (40.32). Il s’agit de la phase 1 d’un projet de 120 unités de logement à l’est du woornerf accepté lors d’un projet particulier en 2010. 62 logements sur 3 et 4 étages et constructions hors toit prévoyant également 31 stationnements intérieurs et 16 extérieurs.

 

 

Transformation de bâtiments :

205-285 rue Charon, Pointe-Saint-Charles (40.19). Les Habitations Coleraine Saint-Gabriel de l’Office Municipal d’Habitation de Montréal présente plusieurs signes de vieillissement. Les travaux prévus consistent à modifier des fenêtres, des portes et des éléments sur la façade.

– 5845 place Turcot, cour Turcot entre le canal et la rue Notre Dame à l’ouest de l’échangeur Turcot (40.20). Aménagement de 2 quais de chargement et d’une clôture, verdissement.

600 rue Dublin, école Saint-Gabriel, Pointe-Saint-Charles (40.22). Remplacement de toutes les fenêtres existantes.

2460 rue Saint-Antoine Ouest, un multiplexe d’environ 75 logements au coin de Vinet, Petite-Bourgogne (40.23). Remplacement des portes et fenêtres, de la marquise à l’entrée principale, des balcons. Réfection des toitures.

1660 rue de Maricourt, Emard (40.24).Transformation d’un duplex en habitation unifamiliale avec terrasse sur le toit.

2689-2691 rue Knox, Pointe-Saint-Charles (40.25). Transformation d’un bâtiment de 2 logements en habitation unifamilial avec mezzanine. L’ensemble de la rue me semble actuellement de 2 étages et cette mezzanine pourrait vraiment être visible dans la trame de rue. La réglementation devrait être modifiée pour considérer l’impact visuel de ces mezzanines sur l’ensemble d’une rue. Comme l’analyse (réalisée par la table communautaire Action Gardien) sur l’évolution du logement des 10 dernières années dans la Pointe le démontrait, cette décision entérine une nouvelle perte d’une unité de logement. En même temps, il est à considérer que le marché propose très peu de création d’unifamiliale avec jardin.

4910 rue Brock, Côte-Saint-Paul, secteur industriel Cabot (40.26). Ajout d’un étage sur un bâtiment industriel.

1105 rue de la Sucrerie, Pointe-Saint-Charles (40.28). Rénovation dans un bâtiment de 9 étages et 90 logements de l‘Office Municipal d’Habitation de Montréal : remplacement de portes et fenêtres, de balcons, ajout d’une mezzanine etc…

3161 rue Joseph (usine de traitement d’eau, côté Verdun mais sur le territoire de l’arrondissement du Sud-Ouest) (40.30). Installation de barrières à neige et de gouttières aux toitures.

 

 

Travaux publics  :

– Plusieurs appels d’offre sont lancés (10.13) dans le cadre de travaux déjà prévus (déneigement, clôtures, éclairage, suite des travaux de rues sur le site des Bassins du Nouveau Havre).

– L’arrondissement s’équipe de D65, 3 têtes de souffleuses plus larges et plus efficaces (20.02 et 30.06); de matériel roulant (20.01), d’une grue (20.10).

– L’arrondissement se départit de matériel roulant désuet (30.05).

– Contrats au privé pour les clôtures du futur site d’exercice pour les chiens le long de St Antoine, Petite-Bourgogne (20.03) et pour la climatisation de la Maison de la culture Marie Uguay (20.04).

Site d’entassement de la neige, 1,3 million. Notons qu’il s’agit d’un contrat sur 10 ans et qu’il existe une participation financière des autres utilisateurs qui amènent leur neige sur ce site. (20.05).

– Modification du sens de la circulation sur la rue Smith (en lien avec l’aménagement de cette rue de Griffintown qui a bénéficié d’un concours particulier en 2012 et d’investissements importants de la ville centre.

– Nomination d’un nouveau chef de division au bureau des Études techniques : M. Stéphane Caron. Félicitations !

– Divers contrats aux privés (dossiers susceptibles d’être ajoutés) pour la construction d’entrées charretières, l’enfouissement de fils dans Griffintown, les aménagements du parc de la Ferme Brodie (Saint-Henri) et les jeux du parc Herb-Trawick (Petite-Bourgogne).

 

 

Culture, loisirs et développement social :

– Contribution à divers organismes (20.07 et 20.09),

– Modification à l’entente avec l’organisme Voies parallèles qui gère le Centre Culturel George Vanier, Petite Bourgogne (20.11) afin qu’ils puissent aller chercher des dons.

– Partenariat avec le centre de loisirs Monseigneur Pigeon (Côte-Saint-Paul) : prolongation du bail pour 2 ans (20.06) et ajout d’une contribution de 35 000$ pour service de surveillance et conciergerie (20.12).

– Préparation de la fête des bénévoles de l’arrondissement qui aura lieu en octobre prochain (30.02).

Exposition au Marché Atwater (30.03).

– Ajustement aux nouveaux aménagements du Jardin Des Seigneurs en lien avec l’accessibilité universelle (30.04).

– Ordonnances pour divers événements en lien avec l’occupation du domaine publique et le bruit généré par l’activité (40.14; 40.15; 40.16, 40.18) dont un événement de cuisine au Centre Gadbois le 28 septembre (40.17).

– Soutien financier accordé à des événements ayant lieu dans l’arrondissement par l’acceptation de ne pas recevoir de revenu en terme d’occupation de l’espace public (pour C2MTL et Sensation Mode à l’Arsenal, Griffintown.

– Soutien financier à l’organisation de la fête dans le parc Joe Beef (Pointe-Saint-Charles) le 14 septembre prochain et au Centre d’Aide aux Sans Emploi dans le cadre d’une bourse vers une démarche de formation et d’emploi.

 

 

Finances :

– Suite aux annonces faites lors du conseil de juin, et adoptées au conseil de juillet, la secrétaire d’arrondissement, Mme Diane Garand fera lecture des démarches potentielles de citoyenNEs concernant les emprunts pour le renouvellement du matériel informatique (150 000$), pour du mobilier urbain (175 000$), pour le renouvellement de petits équipements (105 000$) tel que prévus au Programme d’Immobilisation-PTI (40.10-11-12).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :