Quelques décisions prévues au Conseil d’Arrondissement du Sud-Ouest du mardi 8 janvier 2013, 19h.

de Sophie Thiébaut, conseillère d’arrondissement, district de Saint-Henri, Petite-Bourgogne, Griffintown et Pointe-Saint-Charles

 

Si vous souhaitez poser une question ou faire un commentaire à vos éluEs municipaux, inscriptions à partir de 18h15 au 815 Bel Air, 2e étage.

 

Le conseil statuera sur 3 demandes de dérogation à la réglementation d’urbanisme considérées mineures (points 10.09 à 10.12 et 40.01 à 40.03) :

–          une entrée charretière au 2149 rue Grand Trunk (Pointe-Saint-Charles),

–          un dépoussiéreur industriel visible de la rue pour le 5590 boulevard Monk (du côté Saint-Henri vers l’échangeur Turcot). Il s’agit d’une ébénisterie relocalisée du 4000 St Patrick,

–          un dépôt à neige direct à l’égout sur un terrain asphalté au coin de Mill et Riverside (Pointe-Saint-Charles),

Sur les 3 demandes, le Conseil entendra les commentaires du public.

 

Comme à chaque année à cette époque, 10 résolutions (20.01 à 20.10) approuvent des subventions à des organismes œuvrant auprès des jeunes, en sports, loisirs ou activités culturelles, en environnement. La plupart de ces décisions sont liées à des conventions sur 3 ans. A noter la subvention au YMCA de Pointe-Saint-Charles dans le cadre du programme éco-quartier (20.06). Cette subvention a été majorée par rapport à l’année précédente de 25 000 $. C’est une bonne chose mais la réduction de la subvention à la fin de l’année 2010 était de 50 000 $ l’administration au pouvoir actuellement n’a donc toujours pas rétabli la contribution offerte sous l’administration précédente malgré l’orientation « développement durable » annoncée.

 

Entente avec 5 partenaires qui délivrent les licences pour chiens (20.11). Ce protocole se signe pour 3 ans et permet au concessionnaire de vendre au nom de la ville tout en bénéficiant d’une entrée d’argent de 3$ par licence vendue. Le BAM offre également ce service.

 

Suite à un dégât d’eau au printemps 2012 à la bibliothèque Saint-Henri, la division des bibliothèques récupère le montant des frais encourus (30.02). Des jeux vidéo sont également considérés suite à un don (30.04). Ils seront disponibles prochainement dans les 4 bibliothèques de l’arrondissement.

 

Autorisation d’une dépense de 88 530 $ suite à un appel d’offre pour des travaux d’égouts et de chaussée sur la rue Allard (Emard) entre Briand et Irwin. Les critères d’évaluation sont également validés. Les dépenses sont prises en charge par la Ville centre.

 

Politiques et règlements :

L’arrondissement adopte son Plan local de développement durable 2013-2015 (30.05) qui souhaite démontrer les efforts des services à décliner les orientations du Plan de la collectivité montréalaise adopté par l’agglomération à l’automne 2010. Pour chaque orientation, les citoyenNEs sont également invitéEs à suivre certaines mesures.

 

Dans le cadre du Plan de transport 2008 de la Ville de Montréal, un des projets est de rassembler et d’harmoniser les différents documents de référence des arrondissements en ce qui a trait à la circulation des camions. Le Sud-Ouest dépose un avis de motion sur son règlement relatif aux véhicules lourds (40.04) et valide celui de Lachine modifié en octobre 2012 (30.06). Les deux arrondissements se rejoignent par la rue Notre Dame. Il ne semble pas y avoir d’incidences ou de modifications en comparaison aux voies de déplacement actuelles des camions.

 

Suite à une annonce (avis de motion) au mois de décembre, le Conseil appuiera en première lecture (sur 3) des modifications à la règlementation d’urbanisme pour le secteur du Village Turcot (nord ouest de Saint-Henri au sud du Village des Tanneries). Il ne sera plus alors possible de construire 1 à 8 logements par lot mais 1 à 3. Cela permet de donner un message clair au type de développement souhaité (40.05). Cette décision et cette méthode par la réglementation me semble très pertinente. Bravo.

 

Adoption suite à une annonce en décembre d’une hausse de 2% sur certains tarifs de services de l’arrondissement (40.06). Cette augmentation est fixée sur l’inflation. Un tarif en particulier est majoré de manière plus importante : les demandes d’étude de permis de démolition. Je considère ce dernier changement en particulier très bien.

 

Projets particuliers d’urbanisme qui dérogent à la réglementation. Il s’agit donc de projets qui ne sont pas de pleins droits. L’arrondissement peut les refuser, négocier des contreparties ou même arrêter la validation en cours d’adoption qui s’étale minimalement sur 3 mois (3 conseils).

–          Adoption en 3e et dernière lecture d’un usage hôtel-appartement rue Ste Philomène coin St Philippe (Saint-Henri) (40.07).

–          Adoption en 2e lecture sur 3 d’un agrandissement d’un étage pour aménager une clinique médicale et d’une pharmacie au 2585 rue Allard (Emard). Ce point pourrait être ajouté à l’ordre du jour. Aux dernières nouvelles, il fallait vérifier la problématique du quai de débarquement des marchandises du projet de pharmacie ainsi que la question du stationnement.

–          Lecture par la secrétaire d’arrondissement (Mme Garand, Mme Fisette partant sous peu relever de nouveaux défis dans l’arrondissement de Verdun, félicitations) du résultat de l’ouverture du registre du 11 décembre sur le projet Archivex (40.08). 89 personnes habiles à voter dans ce secteur se sont déplacées pour demander un référendum quand il en fallait un minimum de 64. Suite à cette lecture, le Conseil aura jusqu’au prochain Conseil régulier (début février) pour annoncer ou pas la tenue d’un référendum. S’il n’y avait pas de référendum, ce projet sous sa forme actuelle ne pourrait pas se faire.

 

Autorisation d’installer des enseignes au parc Garneau (sur Monk) dans le cadre des festivités de Noël sur le boulevard (40.09).

 

Approbation de plans (PIIA) selon des critères architecturaux :

–          modifications de portes et fenêtres au 420 rue Saint-Martin (40.10) (Griffintown).

–          modifications à l’autorisation en PIIA déjà donné en 2012 sur le projet Séracon du 2985 rue Saint-Patrick (Pointe-Saint-Charles). Le promoteur réalisant la vue exceptionnelle du site, il souhaite agrandir les terrasses prévues sur le toit. J’avais déjà voté contre ces plans au Conseil de mai 2012 en expliquant que pour être acceptable l’arrondissement aurait justement dû exiger dans le cadre du projet particulier un accès public (et donc pour tous) au toit et à ses vues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :