Quelques décisions prévues au Conseil d’Arrondissement du Sud-Ouest du mardi 4 décembre 2012, 19h.

de Sophie Thiébaut, conseillère d’arrondissement, district de Saint-Henri, Petite-Bourgogne, Griffintown et Pointe-Saint-Charles

 

Si vous souhaitez poser une question ou faire un commentaire à vos éluEs municipaux, inscriptions à partir de 18h15 au 815 Bel Air, 2e étage.

 

Comme à chaque année à cette époque, 13 résolutions (20.03 à 20.15) approuvent des subventions à des organismes œuvrant auprès des jeunes, en sports et loisirs, en prévention de la criminalité, auprès de personnes vivant avec un handicap etc…) La plupart de ces décisions sont liées à des conventions sur 3 ans.

4 décisions sont des sommes octroyées pour des projets précis (concours, anniversaires…)

3 résolutions approuvent l’utilisation de locaux par des organismes. Notons que les organismes logés au 525 rue Dominion y resteraient pour un autre bail de 3 ans. Ce bâtiment (dont les frais de location auprès de la ville centre et d’entretien sont pris en charge par l’arrondissement) avait été visé dans le plan de compression présenté à l’automne 2011. Ce n’est plus à l’ordre du jour actuellement.

 

La mairesse suppléante est désignée pour les 3 premiers mois de 2013 : Huguette Roy (30.02), le calendrier des séances du conseil de l’an prochain est validé (30.03) et les déclarations d’intérêt pécuniaire des 2 conseillères d’arrondissement (Huguette Roy et moi-même) sont déposées (30.04). Chaque année, chaque éluE doit déposer ce document indiquant les intérêts que l’on pourrait avoir (si on siège sur des conseils d’administration, si on a des parts dans des entreprises etc…) Les éluEs siégeant en arrondissement déposent ce document à leur conseil local tandis que les éluEs siégeant également à la ville déposent au Conseil municipal. Personnellement, je n’ai rien à déclarer.

 

Le PANAM (30.05) reconnaît les organismes œuvrant par le biais de l’activité sportive auprès des personnes vivant avec une déficience.

 

L’arrondissement s’essaie auprès du Ministère des Affaires municipales (MAMROT) pour tenter d’obtenir du soutien financier sur 2 projets : des exerciseurs pour le woornerf du Sud-Ouest de Saint-Henri et l’éclairage du parc Ignace Bourget (30.06 et 30.07).

 

Autorisation de dépenses sur des activités liées aux travaux publics pour 2013. Ces ententes sont négociées à partir de la Ville centre (30.08).

Travaux en sus (budgétés comme contingences) au parc-école Charles Lemoyne (30.09) et réaménagement du terrain synthétique du parc De la Vérendrye (30.10).

 

Projets particuliers d’urbanisme qui dérogent à la réglementation. Il s’agit donc de projets qui ne sont pas de pleins droits. L’arrondissement peut les refuser, négocier des contreparties ou même arrêter la validation en cours d’adoption qui s’étale minimalement sur 3 mois (3 conseils).

–          aménagement de bureaux au 2e étage du 6201 rue Laurendeau (Centre d’Aide aux Immigrants dans Côte Saint-Paul),

–          usage hôtel-appartement rue Ste Philomène coin St Philippe (Saint-Henri),

–          agrandissement d’un étage pour aménager une clinique médicale au 2585 rue Allard (Emard).

 

Taxation. Deux résolutions sont prévues en adoption (étape d’information au conseil précédent). L’une est la 3e année sur 4 de contribution de tous les résidents actuels de l’arrondissement pour l’achat du futur terrain de parc Madeleine Parent (40.04) au bout de la passerelle du marché Atwater au nord de Pointe-Saint-Charles à côté du complexe « Walter sur Atwater » dont le prix d’achat des condos monte jusqu’à plus d’un million. Vu l’intérêt des promoteurs pour cette zone et la continuité des permis donnés à la pièce, rappelons qu’une planification globale du nord de Pointe-Saint-Charles permettrait d’ajouter des investissements de la Ville centre. Celle-ci aurait pu prendre à sa charge l’achat du terrain du parc par exemple. Actuellement, je ne note que le bout de trottoir sur St Patrick (chiffré à un coût de 70 000$) devant le futur projet de l’ancienne Carpet Art déco (le Myst). Pourtant, à lui tout seul ce développement prévoit déjà dans les 10 prochaines années de rapporter un minimum d’un demi million par année de revenu de taxes foncières à la Ville centre.

La seconde résolution (40.05) est l’un des résultats de la réforme de Michael Applebaum sur le financement des arrondissements. Suite aux demandes de l’automne 2011, M. Applebaum a décidé, entre autre, de céder une partie de l’espace fiscal directement aux arrondissements : un 5 sous par tranche de 100 $ de valeur foncière. Jusqu’ici, l’intégralité des taxes foncières allait à la ville centre qui voit à la redistribution. Pour le citoyen, ça revient au même, cette partie de taxation représente le même montant mais va directement à l’arrondissement sans passer dorénavant par la ville centre. Pour 2013, cela représente la somme de 3 364 144$.

 

Le conseil appuie le budget de la SDC Monk (40.06).

La secrétaire d’arrondissement, Mme Fisette, fait état du registre suite à la journée de possibilité de signatures pour le projet du 2101 rue Augustin Cantin (40.07). Aucune signature n’a été enregistrée.

 

Le projet au bout des rues Lacasse et Beaudoin (Saint-Henri) prévoit un bâtiment de 12 logements sociaux proche de la voie ferrée. Il doit être validé par le Conseil d’agglomération (l’outil réglementaire utilisé est un article 89).

 

Autorisation d’installer des enseignes au parc Garneau (sur Monk) dans le cadre des festivités de Noël sur le boulevard (40.09).

 

Approbation de plans au 290 rue Bourgeoys (Pointe-Saint-Charles). Construction de 21 unités de logement en 3 bâtiments jumelés de 3 étages + mezzanines. Ces dernières permettent de créer des chambres en plus (5 logements sur 2 niveaux de 3 chambres à coucher). 10 stationnements.

 

A noter dans les dossiers susceptibles d’être ajoutés à l’ordre du jour, un avis de motion (information avant adoption) sur une modification à la réglementation d’urbanisme dans le secteur du Village Turcot (Saint-Henri au sud de Village des tanneries). Il s’agit d’indiquer plus clairement que l’arrondissement ne souhaite pas y augmenter la densité (et le nombre de logements constructibles sur chaque terrain).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :