Quelques décisions prévues au Conseil d’Arrondissement du Sud-Ouest du mardi 3 juillet 2012, 19h.

de Sophie Thiébaut, conseillère d’arrondissement, district de Saint-Henri, Petite-Bourgogne, Griffintown et Pointe-Saint-Charles

 

Si vous souhaitez poser une question ou faire un commentaire à vos éluEs municipaux, inscriptions à partir de 18h15 au 815 Bel Air, 2e étage.

 

Comme régulièrement, notons plusieurs projets particuliers d’urbanisme qui dérogent à la réglementation. Il s’agit donc de projets qui ne sont pas de plein droits et sur lesquels l’arrondissement peut négocier ou même arrêter la validation en cours d’adoption qui s’étale minimalement sur 3 mois (3 conseils).

 

Parce que le nord de Pointe-Saint-Charles se transforme progressivement d’un usage « emploi » à du résidentiel, il semble de plus en plus urgent de mettre en place un véritable exercice de planification régit par un outil réglementaires dit Projet Particulier d’Urbanisme (PPU) afin d’ajuster une vision d’ensemble du secteur à des investissements publiques (parcs, circulation notamment sur St Patrick…) Or, malgré le grand potentiel de ce territoire, les projets résidentiels se valident toujours « à la pièce ». Aussi, je n’appuie pas :

– la 2e validation pour l’agrandissement d’un bâtiment résidentiel au 2101-2107 rue Augustin Cantin au coin d’Island pour un maximum de 5 logements (40.05).

– la 2e validation pour une station service au coin de Bridge et Wellington à l’entrée de la ville par le pont Victoria (40.10).

 

Pour les mêmes dommages en terme d’aménagement du territoire, je n’appuie pas les projets validés « à la pièce » dans Griffintown alors que nous sommes en plein exercice de planification et que nous ne connaissons pas encore les investissements prévus par la ville centre notamment pour assurer une circulation acceptable dans ce secteur déjà très dense :

– la 2e validation pour le projet au 1705 rue William (40.06) 144 logements dont 22 logements communautaires, commerces, 22 mètres de haut (7 étages) + chalet urbain et 117 unités de stationnements.

 

Notons un nouveau projet dans le secteur du métro Lionel Groulx : le bâtiment Archivex au 3500-3512 rue St Jacques (40.04). 3 étages de plus que les 4 existant pouvant aller jusqu’à 28 m de haut pour des usages commerciaux et bureaux. Le projet se targue de développement durable par sa proximité du métro Lionel Groulx mais prévoit deux étages de stationnements pour un nombre d’unités non révélés à date dans le sommaire décisionnel. De plus, aux dernières nouvelles d’il y a quelques semaines, les études de circulation déposées ne prenaient pas en considération le futur trafic d’autobus prévu par Transports Québec qui utiliserait la sortie Rose de Lima de la 720 pour rejoindre le métro Lionel Groulx.

 

Nouveautés en Conseil d’arrondissement : il y a validation d’accords de développement avec des promoteurs pour les projets Carpet Art déco du 2365 St Patrick (40.07) et 291 de la Montagne dans Griffintown (40.12). Je suis toujours en attente d’explications des services sur cette procédure.

 

Bien que le projet du Nordélec au nord de Pointe-Saint-Charles (révisé ces derniers mois à la demande du promoteur) soit un « article 89 » et donc un projet non validé en Conseil d’arrondissement mais en Conseil de Ville, une résolution est tout de même prévue (40.13). Les orientations de l’Office de Consultation Publique proposent, entre autres, l’aménagement d’une aire publique sur De la Sucrerie et l’application de la stratégie d’inclusion pour chaque nouvelle unité de logement créée. Cette contribution se fera sur 1185 logements construits (et non plus 1400 tels que souhaités en 2011) et en argent et non en terrain au fonds municipal créé dernièrement.

 

Une nouvelle demande de dérogation à l’interdiction de convertir en copropriété divise pour un immeuble au 137 et 147 Rose de Lima (40.01). Je vote contre ce genre de demande dans le but de protéger le parc de logement locatif.

 

Des plans architecturaux sensés s’intégrer dans la trame de rue où les projets sont implantés dont :

–          le 157 St Philippe démoli dernièrement. Cette maison, probablement l’une des plus anciennes de Saint-Henri, n’a malheureusement pas pu être conservée. Le projet de remplacement ne respecte pas, d’après moi, l’exigence de s’enligner sur les hauteurs de la rue.

–          Le 2456 Mullins aux abords du parc Saint-Gabriel dans Pointe-Saint-Charles. Ce projet de transformation d’un bel édifice prévoit entre autres l’ajout d’une mezzanine au toit qui sera bien voyante du parc quand les arbres n’auront plus de feuilles en hiver…

 

Affectation des surplus de l’arrondissement réalisés sur l’année 2011. 4 millions seront placés dans les réserves. Ces surplus sont en majorité dus aux développements (permis et occupation du domaine public). Ce ne sont pas des sommes récurrentes. Ce type de revenu génère aussi d’autres coûts : spéculation, hausse des taxes foncières et charges supplémentaires sur les budgets de l’arrondissement.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :