Turcot – 3 milliards pour une vision du passé ou du 21e siècle ?

Montréal, mardi le 26 avril 2011 – La remise en question du projet du Ministère des Transports (MTQ) présenté en novembre 2010 est plus que jamais d’actualité. À l’invitation de Mobilisation Turcot et du Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM), plus de 40 représentants d’organisations, éluEs et citoyenNEs, fermement décidés à obtenir un projet digne du 21e siècle, se sont réunis jeudi le 14 avril dernier. Le printemps sera chaud puisqu’ils promettent une série d’actions de mobilisation et de visibilité lors de différents événements en avril et en mai, la diffusion d’information à la population et la tenue d’un grand événement régional au centre-ville de Montréal, le dimanche 5 juin, lors de la journée mondiale de l’environnement.

Ces représentants rappellent que le réaménagement du complexe Turcot représente une occasion unique de marquer un virage dans la manière dont nous nous déplacerons, à Montréal et au Québec, dans la suite du siècle. Ils soulignent que la dernière mouture du projet présentée par le MTQ en novembre dernier ne réduira aucunement l’achalandage actuel de près de 300 000 véhicules par jour. Au contraire, elle augmente le nombre total de voies de circulation.

« Pourtant, depuis trois ans, Mobilisation Turcot a multiplié les démarches auprès du gouvernement pour demander un projet qui miserait sur du transport collectif performant afin de réduire les impacts sociaux et environnementaux de l’échangeur », rappelle Shannon Franssen, porte-parole de Mobilisation Turcot. « Le gouvernement libéral semble croire qu’il peut continuer à imposer sa vision en dépit de l’opposition massive des citoyens qui réclament depuis le début un projet qui améliorera leur qualité de vie plutôt que de la détériorer davantage. Les citoyens du Sud-Ouest et de Montréal vont lui montrer que la démocratie leur tient à cœur », ajoute-t-elle.

« Le MTQ doit comprendre qu’il n’est plus le ministère dela Voirie. Ila le devoir de devenir un véritable ministère dela Mobilitédurable », renchérit Luc Rabouin, directeur général du CEUM. Les projets d’autoroutes urbaines se multiplient dans la région de Montréal (Notre-Dame, pont de la 25, autoroute 19, etc.) et ces projets accroîtront tous la circulation automobile dans la région métropolitaine, sans pour autant résoudre les problèmes de congestion qu’on invoque pour les justifier. Des infrastructures de transport en commun seraient bien plus efficaces pour atteindre cet objectif, tout en réduisant significativement la pollution de l’air et ses impacts sur la santé de la population.

« Le MTQ doit moderniser sa conception de la mobilité pour réduire la dépendance à la voiture. S’il ne le fait pas pour le plus grand chantier routier du Québec, quand le fera-t-il ? Turcot est le symbole de la manière dont on se déplacera à Montréal et au Québec dans les décennies à venir. Ce que nous construisons maintenant façonnera la ville de demain et  nous sommes capables de faire bien mieux, surtout avec un budget de 3 milliards », conclut Luc Rabouin.

Mobilisation Turcot et le CEUM sont soutenus dans leur démarche par M. Nicolas Girard, député de Gouin, porte-parole de l’opposition officielle en matière de transport à l’Assemblée nationale; M. Amir Khadir, député de Mercier, et coporte-parole de Québec solidaire; Mme Louise Harel, chef de l’opposition officielle à l’hôtel de Ville de Montréal; M. Richard Bergeron, chef de la seconde opposition à l’hôtel de Ville de Montréal et M. Benoit Dorais, maire de l’arrondissement du Sud-Ouest.

Signataires :

  • Shannon Franssen, coordonnatrice de Solidarité Saint-Henri, porte parole de Mobilisation Turcot
  • Luc Rabouin, directeur général du Centre d’écologie urbaine de Montréal
  • Thierry St-Cyr, député fédéral de Jeanne-Le Ber
  • Amir Khadir, député provincial de Mercier et coporte-parole de Québec solidaire;
  • Louise Harel, chef de l’opposition officielle à l’hôtel de  Ville de Montréal
  • Richard Bergeron, chef de la seconde opposition à l’hôtel de ville de Montréal
  • Benoit Dorais, maire de l’arrondissement, Le Sud-Ouest
  • Véronique Fournier, conseillère de ville, district Saint Henri–Petite Bourgogne–Pointe Saint Charles, Le Sud-Ouest
  • Peter McQueen, conseiller de ville de Notre-Dame-de-Grâce
  • Huguette Roy, conseillère d’arrondissement, district St-Paul-Émard, Le Sud-Ouest,
  • Sophie Thiébaut, district Saint Henri–Petite Bourgogne–Pointe Saint Charles, conseillère d’arrondissement, Le Sud-Ouest
  • François Lemay, président du Parti québécois de Saint-Henri–Sainte-Anne
  • Monsef Beraji, présidente, Vision Montréal
  • Magda Popeanu, présidente de Projet Montréal
  • Daniel Breton, Groupe Maître Chez  Nous 21e  siècle
  • Éric Darier, Directeur de Greenpeace au Québec
  • Lucie Thibodeau, présidente de l’Association pour la santé publique du Québec
  • Patricia Dumais, TheWestmountMunicipal Association
  • Marilynn Gillies, Association de marche et de vélo de Westmount — AMVW
  • Diane Lemon, Directrice, Prévention Sud-Ouest
  • Sylvie Rouillard, animatrice communautaire, CEDA St-Henri et Petite Bourgogne
  •  Valérie Simard, organisatrice communautaire, POPIR Comité-logement
  •  Karine Triollet, pour la table de concertation communautaire Action-Gardien
  • Pierre Brisset, architecte, directeur du Groupe de Recherche Urbaine Hochelaga-Maisonneuve
  • Jean Décarie, urbaniste retraité Ville MontrÉal, mémoire Table de Travail Turcot au Bape
  • Pierre Gauthier, professeur au département de Géographie, urbanisme et environnement, Université Concordia
  • David Hanna, professeur, département d’études urbaines et touristiques, ESG-UQAM
  • Jochen Jaeger, professeur d’évaluation d’impacts environnementaux au département de Géographie, urbanisme et environnement, Université Concordia
  • Daniel Pearl, professeur, École d’architecture, Faculté de l’Aménagement, Université de Montréal
  • Jason Prince, urbaniste
  • Carl Bégin, co-fondateur dela Coalitionpour humaniser Notre Dame
  • Jody Negley, fondatrice du Comité des Citoyens du Vllage des Tanneries (CCVT)
  • Manuel Johnson, citoyen, St-Henri Chronicles
  • Pierre Zovilé, citoyen exproprié

-30-

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :