No pasaràn sur le 780

Par Sophie Thiébaut, conseillère d’arrondissement Saint-Henri/Petite-Bourgogne/Griffintown/Pointe-Saint-Charles.

 

Ce soir, mardi 16 novembre, le MTQ avait invité les résidants du 780 St Rémi à une rencontre concernant « l’acquisition » de leur bâtiment aux fins de la construction de l’échangeur Turcot.

 

Etaient présentEs, entre autres, de nombreux cadres du projet (on commence à bien les connaître) : M. Dubé, Mme Pelletier, M. Caron, leur boss… la personne chargée de négocier les acquisitions, M. Millau.

 

En résumé, ils nous ont expliqué en 45 mn que l’objectif de la soirée était d’écouter, d’informer et de « rassurer » afin que nous puissions « poursuivre notre vie de façon sereine » mais que « la décision est prise », qu’ « on se doit d’aller de l’avant ». La partie la plus pénible était d’écouter les nombreux rouages qui devraient permettre d’analyser les besoins, les biens, les dommages de chaque locataire…. Pour enfin être claire sur le fait que la Loi sur les expropriations ne proposent toujours que 3 mois de loyer et les frais de déménagements pris en charge pour chaque locataire.

Même joke pour le programme « Accès logis », qui, malgré la présence de représentantEs de la Ville et de l’organisme Bâtir son quartier ne permettra pas de remplacer à l’identique la qualité de logements (espace, fenestration, prix) offert dans le 780.

 

Comme je n’ai pas appris grand-chose des organisateurs, je préfère vous retranscrire quelques uns des magnifiques commentaires de la 50e de citoyenNEs venuEs s’exprimer ce soir. Ça rend si fière d’avoir mis tant d’énergie, de travail et d’efforts dans ce dossier depuis plus de 3 ans… Bravo Mesdames, Messieurs, quel plaisir de vous représenter !

 

–         Un projet « désastreux », il y a d’autres exemples d’autoroutes dans le monde (exemple du Japon) « pourquoi on n’est pas capable ici ? »

–         « Déplorable » de ne pas avoir été capable de préserver le 780. « On va être enlevé de chez Nous, on veut rester, on espère qu’on a le droit de rester chez Nous ? »

–         « On est un groupe assez organisé, je suis fière de dire que l’on dit non aux expropriations ! »

–         « Je n’ai pas le goût de voir la mort de ce building ».

–         C’est « un projet extraordinaire de 3 milliards », mais quand il s’agit de relocaliser les gens, c’est un « acte barbare ».

–         « On n’est pas entendu ».

–         « ça me fait honte du Québec »,

–         « Québec n’écoute pas les Montréalais ».

–         « J’ai honte de laisser ça à mon fils ».

–         « On ne veut pas lâcher, on a déjà bien commencé ».

–         « On va se battre pour que le building reste là ! »

–         Avec ce logement, « j’avais réalisé mon rêve qui tourne au cauchemar, quelle compensation me donne t-on pour les 4 années de malaise ? »

–         Avez-vous interrogé Bombardier (sur le transport collectif électrifié), « si le savoir faire profite à la planète, pourquoi il ne profiterait pas aux Montréalais ? »

 

Les résidents du 780 s’organisent. Ils auront besoin de soutien au-delà du Sud-Ouest.

Les jours passent depuis l’annonce du Ministre Hamad il y a une semaine et visiblement, leur projet a bien du mal à être accepté. No pasaràn…si on reste mobilisé.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :