Impérial Tobacco : des citoyenNEs alertes.

Par Sophie Thiébaut, conseillère d’arrondissement de Saint-Henri, la Petite-Bourgogne, Griffintown et Pointe Saint-Charles.

La suite du développement du projet de l’Impérial Tobacco (Saint-Henri) passe actuellement par un processus de « projet particulier d’urbanisme ». En effet, celui-ci demande des modifications au Plan d’urbanisme notamment au niveau de l’usage pour la partie du projet entre la rue Laporte et Irène au Sud de Saint Antoine (utilisation de l’usage « espaces bureaux » à « résidentiel »).

Après une assemblée publique organisée par l’Arrondissement le 6 mai où plusieurs citoyens avaient exprimé leurs préoccupations concernant l’ensoleillement, la dévalorisation de leur propre propriété ou des problèmes de stationnement et de circulation ; un nombre significatif de signatures déposées à l’Arrondissement permettait l’ouverture d’un Registre. La prochaine étape de l’expression citoyenne était donc de signer celui-ci durant la journée du mercredi 18 août pour pouvoir obtenir un Référendum sur les modifications demandées au Plan d’urbanisme.

Le 14 juillet, des citoyens voisins de la partie du projet entre Laporte et Irène organisaient de leur propre initiative une rencontre avec le promoteur, Prével. Une trentaine de personnes se sont présentées. L’enjeu principal se situait au niveau de la hauteur du nouveau bâtiment souhaité par le promoteur dans le prolongement de l’ancien centre social de la rue Saint-Antoine (6 étages d’une hauteur de plafond importante). Le promoteur accepta de rabaisser le nombre d’étages de 6 à 4. Début août, l’étude d’ensoleillement n’était toujours pas disponible. Une seconde rencontre, toujours à l’initiative des citoyens fut organisée le 13 août. L’étude d’ensoleillement fut enfin présentée et les discussions portèrent alors sur l’emplacement de futurs balcons. Le promoteur proposa enfin de mettre en place un comité de discussion avec les citoyens voisins sur ces questions.

Lors de ces deux rencontres citoyens-promoteur, l’Arrondissement n’était pas présent et malgré mes demandes répétées, des interrogations entourant les problèmes de stationnement (déjà existants d’après des citoyens présents) et des appréhensions quand à la circulation dans ce secteur hautement densifié ces dernières années ne sont toujours pas éclaircies.

La question est : doit-on s’interroger sur la capacité de l’Arrondissement du Sud-Ouest à coordonner l’ensemble d’un projet de développement au-delà des feux verts à la construction offerts aux promoteurs immobiliers ?

Au final, heureusement que ce groupe de citoyens est resté mobilisé à défendre un développement un minimum en harmonie avec leur qualité de vie dans leur secteur… Et à la vitesse que va le « développement » du Sud-Ouest, restons alertes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :