Contre une décision du Conseil d’Arrondissement du Sud-Ouest sur les plans d’un projet résidentiel.

J’ai voté contre la décision du Conseil d’Arrondissement du Sud-Ouest du mardi 2 mars 2010 d’accepter les plans d’un projet résidentiel de 6 unités de logement au 258 Sainte Marguerite dans Saint-Henri.

En tant que conseillère novice, il me semble que le Conseil détient en fait peu de prise sur les projets de développements résidentiels qui sont déposés au service de l’aménagement urbain de l’Arrondissement.

Un des rares outils est le PIIA (le Plan d’Implantation et d’Intégration Architecturale) qui permet d’évaluer la qualité des projets, d’encadrer la construction ou les rénovations des façades extérieurs et de s’assurer d’une certaine harmonie entre le bâtiment créé ou rénové et le reste de la rue.

L’objectif de ce plan est clairement de préserver et enrichir le cachet particulier du Sud-Ouest.

Or, la rue Sainte Marguerite fait partie, de mon point de vue, de ces rues de l’Arrondissement qui détiennent une grande richesse patrimoniale. Je la connais bien : j’y habite !

On y retrouve le dépanneur Laurion au 325 qui fut construit avant 1875 ; la Maison Jacques Couture au 311, plantée de ses deux grands arbres ; le bâtiment du 80-86 fut construit en 1889 et sa restauration gagna un prix. En face de celui-ci, le 4311 sur Saint Ambroise qui fait le coin de la rue était un ancien hôtel et fut construit en 1877.

Or, la nouvelle construction prévue pour le 258 est de style « moderne » avec des mezzanines que l’on ne retrouve même pas jusqu’à présent dans la rue. Cela permet au promoteur, sur son site de vanter les condos « luxueux » à acquérir avec « penthouses et vues sur le centre ville ».

Parfois, un projet peut être validé en plusieurs étapes par le Conseil ce qui permettrait aux citoyens d’en prendre connaissance et d’éventuellement exprimer leur point de vue. Dans ce cas-ci, la demande est rentrée en janvier 2010 à l’arrondissement et après acceptation au CCU (Comité Consultatif d’Urbanisme), le projet est déjà validé par les élus.

Je souhaiterais dans l’avenir plus de vigilance de la part du Conseil d’Arrondissement pour les petits comme les grands projets qui nous sont régulièrement soumis. Il s’agit de tenter de freiner la dénature du caractère historique et populaire des quartiers du Sud-Ouest.

Pour visiter le site du promoteur du projet : http://www.sostemarguerite.com/

Pour admirer la particularité des bâtiments historiques de la rue Sainte Marguerite :

Le Dépanneur : http://www.milieuxdefavorises.org/serie_B/52b.html

La maison Jacques Couture: http://www.milieuxdefavorises.org/serie_B/52a.html

Le 80-86 Sainte Marguerite: http://www.milieuxdefavorises.org/serie_B/51a.html

L’ancien Hôtel, 4311 Saint Ambroise (coin Sainte Marguerite): http://www.milieuxdefavorises.org/serie_B/51b.html

Sophie Thiébaut, conseillère d’arrondissement, district de Saint-Henri, Petite-Bourgogne, Griffintown, Pointe-Saint-Charles

Advertisements

Une Réponse

  1. Good for you, Sophie! Compromising for the sake of political harmony always leads to greater problems. And people need to understand that just because projects get « approved » does not mean they are necessarily good for the community!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :