Doit-on ou non voter le 1er novembre?

Par Steeve Lemay, candidat Projet Montréal Sud-Ouest

La tendance dans l’ensemble des pays du monde est la même : le taux de participation des électeurs diminue de plus en plus, même lorsque Barack Obama se présente à la Présidence. On peut évoquer une infinité de raisons pour expliquer ces temps difficiles de la démocratie. Mais les faits demeurent et les gens se présentent de moins en moins aux urnes.

Prenons un exemple. Seulement 30% des électeurs ont voté dans l’arrondissement Sud-Ouest aux élections municipales de 2005. Line Hamel, candidate de Vision Montréal, a été élue avec près de 50% des voix. Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie qu’à peine 15% des électeurs ont choisi la conseillère de ville de Saint-Henri, Petite-Bourgogne et Pointe-Saint-Charles. Autrement dit, pour faire simple, sur 100 électeurs potentiels, 70 n’ont rien dit et 15 n’étaient pas en faveur de sa nomination. Donc, 85 électeurs n’ont pas voté pour elle, laissant ainsi 15 autres personnes décider pour eux! Une minorité d’électeurs qui décident pour une majorité.

Des chiffres qui font réfléchir sur l’importance d’exercer son droit de vote…

Advertisements

4 Réponses

  1. À noter que ce soir au 815 rue Bel Air

    aura lieu une des dernières réunions du conseil d’arrondissement actuel. Les gens sont devenus cyniques à l’égard des élections car ils ne pensent pas que leur opinion sera pris en ligne de compte. Déjà, la politique municipale (comparé au provincial ou fédéral) est beaucoup plus accessible à tout citoyen, et les mécanismes de participation citoyenne ne vont qu’améliorer en ce sens lorsque les candidats Projet Mtl seront au poste!

  2. Je viens de lire ton plus récent commentaire et j’adore cela. Je t’encourage à poursuivre. Ton travail m’encourage à prendre la parole.
    À bientôt
    Robert

  3. La réponse de plusieurs personnes afin d’expliquer les faibles taux de participation aux différentes élections est dû au fait que la population a perdue confiance en leurs élus. Selon vous, quelle voie devrions-nous prendre afin de ramener la population à croire en l’appareil politique?

    Une petite question comme ça!!!!!

    • Alors, j’y vais pour une petite réponse comme ça!!! Il suffit de faciliter la participation du citoyen. Au centre du développement de sa communauté, le citoyen actif participera au bien-être de son quartier et sera au centre des différents projets mis en place. De même, le lien entre le citoyen et les élus sera d’autant plus grand, tous étant appelés à coopérer, collaborer et construire un environnement de vie agréable. C’est en participant à «l’appareil politique» comme vous l’avez appelé, que cet appareil fonctionnera mieux…

      Steeve Lemay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :